Sciences humaines et sociales

Concours d'entrée

L'épreuve de Sciences Humaines et Sociales appliquée aux Activités Physiques et Sportives (SHSAPS) est dorénavant divisée en deux épreuves de 2h et de coefficient 2 chacune. La épreuve première porte sur les sciences humaines et la seconde sur les sciences sociales. Une note méthodologique et une bibliographie indicative sont disponibles ici.

Quelques conseils pour les épreuves écrites

- Comme il s'agit de deux dissertations de 2h, la gestion du temps est une réelle difficulté de l'épreuve à laquelle il peut être intéressant de se préparer en écrit blanc. De nombreux candidats se retrouvent à cours de temps pour terminer l'épreuve.

- Rédiger la dissertation selon une méthodologie adéquate reste aussi un point important : introduction (accroche, cadrage théorique, problématique, annonce de plan), parties (contextualisation, arguments, illustrations), conclusion. Citer des auteurs ne peut également qu'être un plus, voire une nécessité.

Pour citer une référence : Auteur, ouvrage [ou] " article ", année.

  • Exemple (ouvrage) : Foucault, Surveiller et punir, 1975

  • Exemple (article) : Gomet & Attali, " Éducation des corps et disciplinarisation : le processus d’intégration des sports dans l’éducation scolaire française (1918-années 1990) ", 2017

- Chaque année, deux items du programme sont traités, l'un portant sur des notions de psychologie (SHSAPS1), l'autre portant sur des notions socio-historiques (SHSAPS2) :

  1. Épreuve de Sciences Humaines appliquées aux Activités Physiques et Sportives (SHSAPS1) pour laquelle il faut être capable :

  • De citer les principales théories et leurs auteurs majeurs ;

  • De présenter les concepts centraux ou notions clés attachées à ces théories ;

  • De proposer des exemples concrets permettant d’illustrer la façon dont ceux-ci éclairent la compréhension des phénomènes liés à la pratique des activités physiques et sportives.

 

  2. Épreuve de Sciences Sociales appliquées aux Activités Physiques et Sportives (SHSAPS2) pour laquelle il faut être capable :

  • De saisir la variabilité des définitions du terme Sport et des enjeux associés ;

  • De différencier activités physiques, sport et pratiques corporelles ;

  • De saisir les différentes formes de culture associées aux activités physiques ;

  • De rendre compte du processus d’institutionnalisation du sport ;

  • De saisir les différents usages politiques et économiques des activités physiques ;

  • De saisir comment les différentes conceptions éducatives ont évolué dans le champ des activités physiques.

- De même que pour les autres épreuves, relire les rapports de jury des années précédentes peut apporter une aide précieuse.