Comment intégrer le département 2SEP ?

Sur dossier ou sur concours

Il existe 3 manières d'intégrer le département :

 

La première est en passant le concours en Licence 2 ou Licence 3 STAPS. Les candidats admis (sur liste principale) entrent alors au département en 1ère année avec le statut de normalien " fonctionnaire-stagiaire ". Environ une dizaine de candidats sont admis sur concours chaque année. Depuis la rentrée 2020, environ 4 normaliens " allocataires " sont également admis chaque année selon leurs résultats académiques et selon des critères sociaux. Au même titre que les élèves admis sur dossier, ceux-ci ont le statut de normalien " étudiant " mais perçoivent une bourse dédiée : l'allocation normalienne (davantage d'informations ici).

La deuxième est en candidatant par dossier uniquement en L2 STAPS. Les candidats admis entrent alors au département en 1ère année mais avec le statut de normalien " étudiant ". Entre 2 et 8 candidats sont généralement admis de cette manière chaque année.

La troisième est la candidature par dossier à l'année " Prépa Agreg ". Elle est ouverte au détenteur du CAPEPS que ce soit juste après le concours ou aux jeunes enseignants déjà en poste. Les candidats admis intègrent alors l'ENS avec le statut " auditeur libre " uniquement pour la 3ème année de l'ENS, c'est-à-dire l'année de préparation à l'agrégation externe d'EPS. Entre 2 et 6 candidats sont généralement admis de cette façon chaque année.

 

Vous pouvez cliquer sur les icônes roses et bleues pour des informations plus détaillées sur le concours et le dossier :

Qu'est-ce qui change si je rentre sur concours ou sur dossier ? Quels différences entre un normalien fonctionnaire-stagiaire, allocataire, étudiant, auditeur libre ?

Les modalités d'entrée à l'ENS sont un peu compliquée. Toutefois, la formation dispensée aux normaliens admis sur dossier et normaliens admis sur concours est strictement la même. Les enseignants ne font aucune différence entre les étudiants au sein des cours. La différence se situe au niveau du statut. Les normaliens admis sur dossier ont un statut classique d'étudiant. En revanche, les lauréats du concours sont dès leur 1ère année à l'ENS considérés comme des " fonctionnaires-stagiaires " pour les étudiants admis en liste principale. Depuis la création du statut de normalien " allocataire ", ces derniers ont été admis sur liste complémentaire, notamment en raison des contraintes liées au contexte Covid-19.


Les normaliens " fonctionnaires-stagiaires " (admis sur concours en liste principale) sont rémunérés en tant que " fonctionnaires-stagiaires " pendant leurs quatre années à l'ENS (environ 1200-1300 euros nets mensuels) et bénéficient également des avantages du salariat (cotisation retraite, remboursement partiels des frais de transport...). Les " fonctionnaires-stagiaires " disposent également de bourses de thèse spécifiques (il existe d'autres bourses pour faire de la recherche). En outre les " fonctionnaires-stagiaires " (mais pas les autres) sont admis d'office en année de préparation agrégation. En contrepartie, ils signent un engagement décennal avec l'État. Autrement dit, ils s'engagent à travailler 10 ans pour l'État et la fonction publique. Il est à noter que les 4 années de scolarité et les années de thèse (le cas échéant) comptent dans ces 10 années.

Les étudiants " allocataires " ont quant à eux un statut intermédiaire. Ils touchent une bourse conséquente (1000 euros nets mensuels) mais ne sont pas considérés comme des " fonctionnaires-stagiaires ".  Aussi, ils ne sont pas soumis à l'engagement décennal, ne bénéficient pas des avantages des salariés et ne peuvent prétendre aux bourses de thèse spécifiques aux normaliens.

Les normaliens " étudiants " (admis sur dossier) ont un statut d'étudiant classique sans avantage (bourse de thèse, salaire...) ni contrainte (engagement décennal) spécifiques.

Enfin, les " auditeurs libres " ont également un statut d'étudiant " classique ". Ils intègrent l'ENS directement en année de préparation à l'agrégation d'EPS et pour cette seule année. Ils suivent les mêmes enseignement que les autres pendant cette année. Celle-ci aboutit au passage de l'agrégation externe d'EPS.

Bien évidemment, cela vaut la peine d'essayer de rentrer à l'ENS, quelle que soit la voie empruntée !

 

Est-il possible de passer le concours et de déposer un dossier la même année ?

Il est tout à fait possible de passer le concours ET de déposer un dossier lors de son année de L2 afin d'avoir deux chances d'intégrer l'ENS (le dossier ne pouvant être déposé qu'en L2). Les résultats du concours sont publiés avant les résultats du dossier et être bien classé au concours constitue un avantage pour le dossier même si l'on n'est pas admis ! Si le candidat est recruté sur concours, il peut alors retirer son dossier.

Il est également possible pour un élève " étudiant " (non allocataire) de (re)passer le concours pendant sa 1ère année à l'ENS. S'il le réussit, il poursuit son cursus et passe donc en 2ème année, mais avec le statut de normalien " fonctionnaire-stagiaire " cette fois.